Philosophie

La crise environnementale actuelle impose de changer radicalement le mode de production de nos lieux de vie par une architecture plus respectueuse de notre éco-système.

 

L'utilisation des matériaux naturels locaux (pierre, bois, terre, paille, etc) aux faibles impacts environnementaux*, non nocifs pour la santé et bien disposés au vieillissement, le ré-emploi de matériaux issus de la déconstruction**, la mise en valeur du patrimoine existant plutôt que sa destruction, sont les pratiques vertueuses auxquelles je crois et dans lesquelles des architectes se sont aussi déjà engagés.

 

La conception bioclimatique, autre facette de la réponse à ce nouveau paradigme, prend en compte les données géographiques et climatiques du site sur lequel s'implante le projet. Cette démarche pleine de bon sens renoue avec les savoirs ancestraux de "basse technologie" pour capter les énergies gratuites à disposition sur le site*** et se protéger des aléas climatiques par l'ingéniosité de la conception architecturale. L'objectif est d'atteindre un confort de vie ne nécessitant pas ou peu d'énergie.

 

Ces considérations très actuelles n'occultent pas pour autant les réflexions propres à l'architecture contemporaine : fluidité spatiale, qualité de la lumière, matérialité & usage, sans toutefois succomber aux effets de modes, par nature rapidement obsolètes. Nous recherchons ici une certaine intemporalité, gage aussi d'une forme de durabilité. Rythmes, proportions, structure, ambiance et d'une certaine manière "poésie de l'espace" sont les éléments de vocabulaire de ma pratique.

 

* faible énergie grise, faible impact sur la pollution des sols, de l'air et de l'eau et donc sur les ouvriers et les habitants

** quand les matériaux récupérés sont sains

*** par exemple : le rayonnement solaire pour le chauffage, le vent pour la ventilation et l'inertie thermique de la terre pour le rafraichissement passif

Thématiques développées par le studio :

1. Une architecture en harmonie avec son territoire

2. Valorisation des ressources locales

3. Architecture bioclimatique low tech : favoriser le bon sens

4. Matérialité & durabilité : concevoir des bâtiments qui vieillissent bien

5. Frugalité : la chasse au superflu

6. Recherche des permanences : rythme, proportion, ordre

7. Des espaces pensés en terme d'ambiance

8. Qualités d'usages et facilité d'entretien